collapse7

Aller en bas

collapse7 Empty collapse7

Message  Kaptendonc le Sam 23 Sep - 20:12

COLLAPSE 7
“In Deep Silence”

Napalm 2004
Style: Death

collapse7 Lapse7dl5

Sur son dernier album, Tina Arena chante qu’il y a des jours où on voudrait faire l’amour l’après midi, mais en ce qui concerne Collapse 7 c’est exactement le contraire, il y a des matins où on voudrait se couper la bite avec une scie à bois et la donner à bouffer au chat, puis ouvrir le gaz et allumer une cigarette en attendant que le souffle de l’explosion transforme les douze étages de l’immeuble en un tas de gravats et de morceaux de voisins écrabouillés, mélangés aux céréales de leur petit déjeûner riche en fibres. Réduire au silence l’univers tout entier semble en effet constituer le but principal de ces forcenés d’autrichiens, dont le death-metal est tout ce qui a de barbare, mais en outre tellement collé aux poncifs du genre qu’il a dû y avoir une pénurie de super-glue dans tous les supermarchés de la périphérie de Vienne au moment de l’enregistrement.

Après une interminable intro dont on se serait bien passé, ça démarre plutôt façon poids-lourd, mais avec un air de déjà-entendu qui ne disparaîtra plus avant la fin de l’album. Le chant est obstinément brutal et haineux comme un videur de boîte-de-nuit de province le samedi soir au-delà de minuit, et les parties de guitare sont effectuées avec l’application d’un vieux poseur de carrelage dans une salle-de-bains exigüe et surchauffée où se serait infiltré un escadron de mouches de taille supérieure à la moyenne, quant à la basse, elle est aussi battarde que la batterie est basique, et à part ça on ne voit pas souvent pointer le bout du nez d’une quelconque forme d’originalité.

Tout comme son artwork est moche, cet album n’a pas grand chose pour séduire les amateurs de Death pointu et de grands milésimes, et la présence d’ex-membres de Pungent Stench et d’Hollenton n’est franchement pas un argument de qualité très convainquant. Si ces pauvres gars ne se sont même pas donnés la peine de se faire dessiner un logo digne de ce nom, c’est peut-être bien parce qu’ils ne croyaient pas eux-mêmes que le nom de Collapse 7 allait reluire brillamment sur la sphère du Metal européen durant les siècles futurs, ils ont même sans doute déjà sombré dans le “deep silence” dont il fut question ici. Oui, Mozart aussi était autrichien, mais ça ne veut rien dire.
Kaptendonc
Kaptendonc
Diplomé
Diplomé

Nombre de messages : 541
Localisation : partout
Date d'inscription : 17/09/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum