[M-E 002] Green carnation > The accoustic verses

Aller en bas

[M-E 002] Green carnation > The accoustic verses Empty [M-E 002] Green carnation > The accoustic verses

Message  Kaptendonc le Mar 7 Fév - 23:18

GREEN CARNATION
“The Accoustic Verses”

(Sublife 2006)
Style: Dark Prog

[M-E 002] Green carnation > The accoustic verses Gc1dx

“La bande son de l’hiver”, c’est le titre des compiles que les Inrockuptibles fourguent avec leur magazine ces temps-ci, mais la formule pourrait tout aussi bien s’adapter à ce nouvel album de Green Carnation dont l’ambiance colle parfaitement à la saison: guitares lentes et chansons frileuses, murmures de violoncelle sous la bruine, balades crépusculaires et trempées de neige fondue. Le genre d’album qu’on apprécie en rentrant chez soi, comme de se sècher les cheveux ou changer de chaussettes avant de s’écrouler dans un fauteuil en se servant un verre. Etrange qu’une musique aussi apaisante puisse émaner d’un groupe catalogué Death-Doom, à la tête duquel on retrouve un certain Tchort qui, douze ans plus tôt, avait tenu la basse sur le légendaire “In the Nightside Eclipse” d’Emperor, album violemment sombre et glacial si l’en est. Mais à présent le vieux viking semble ne plus aspirer qu’à la sérénité, la clarté, la pureté des lumières naturelles et des harmonies enflammées, projetées ici à travers d’amples compositions aux accents atmosphériques lorgnant franchement vers le lyrisme voltigeur de Pink Floyd période “Obscured by Clouds”, à la manière de ce qu’avait déjà tenté In The Woods sur son dernier album, et quand on sait que les frères Botteri d’ITW faisaient partie de Green Carnation à ses débuts, on ne pourra nier qu’ils ont transmis quelque chose d’énorme avant de partir. Mais si l’inspiration délicate d’In The Wood est assez repérable ici, c’est curieusement plutôt à Anathema que j’ai pensé à la première écoute, bien que la voix de Kjetil Nordhus, fragile et appliquée, soit assez différente de celle de Vincent Cavanagh, elle se rapprocherait peut-être davantage de chanteurs de groupes Indé genre Radiohead, en moins aigüe, moins tendue, mais c’est juste pour dire qu’on est ici vraiment très loin du Metal. Les trois premiers morceaux sont magnifiques, surtout “The Burden is mine” au refrain ensorcelant, il y a un parfait équilibre entre les instruments, juste ce qu’il faut de violon, un theremin discret, une belle montée en puissance de la batterie, ils n’en font jamais trop et c’est rare, même Opeth n’atteint pas cette sobriété-là. Mais si la première partie de l’album est assez bluffante, j'avoue que j’ai commencé à décrocher un peu à l’arrivée de “9-29-045” avec ses quinze minutes et demie qui s’éternisent et manquent de souplesse. Cette partie aurait mérité d’être mieux travaillée, même si par la suite il y a des moments d’émotion qui ressurgissent, notamment avec l’apparition d’un beau piano sur “Homecoming” et “Children Play Part 3”, dommage qu'il y ait ces voix électroniquement déformées sur “High Tide Waves” qui brisent le charme, et la sensation d’enlisement d’un morceau qu’on aurait préféré voir exploser dans un feu d’artifice de fureur exaltée, plutôt que maintenu dans une claustrophobie qui fait vaciller la flamme et l’éteint prématurément. Avec toutes ses qualités, mais aussi ses faiblesses et ses imperfections, “The Acoustic Verses” est un album qui peut engendrer autant de bonheur que de frustration, surtout lorsqu’on lit le texte un brin autosatisfait que Tchort a cru bon de vouloir inclure dans le livret, comme quoi ce serait ici l’aboutissement de toutes ses recherches musicales etc..., on est en droit de penser qu’il aurait au moins pu attendre d’avoir atteint le niveau de qualité optimale avant de le sortir, sachant qu’un album “électrique” avait déjà vu le jour il n’y a pas si longtemps (“The Quiet Offspring”) de même qu’un DVD (“Alive and well in Kracow”), il n’y avait donc pas le feu au lac. C’est comme si Tchort, poussant devant lui son fardeau d’expériences multiples, s'était précipité pour nous en présenter la somme concentrée sur une durée de 43 minutes et des poussières, tout en l’invalidant par des erreurs et des bavures dues à l’impatience d’en finir. Le titre en lui même n'est pas très inspiré, même assez lourd je trouve, quant à l’artwork de la pochette (partition froissée avec un trou au milieu et un paysage brumeux fondu dedans), il fait plutôt cheap et trop premier degré pour illustrer une oeuvre qui se voudrait aussi pointue. Faute de goût qu’on pardonnerait à des débutants mais un peu moins à un groupe qui existe depuis quinze ans et dont la maturité musicale se ressent tout de même assez pour donner à cet album une charpente solide et insuffler un minimum de supplément d’âme aux trois quarts de son contenu. Cela dit, la fatigue aidant, il y a des soirs d’hiver où l’on n’a pas trop envie de chipoter sur les détails, alors ces versets acoustiques se digèrent plutôt bien avant d'accéder à la position horizontale et à un certain degré d'inertie.
Kaptendonc
Kaptendonc
Diplomé
Diplomé

Nombre de messages : 541
Localisation : partout
Date d'inscription : 17/09/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[M-E 002] Green carnation > The accoustic verses Empty Re: [M-E 002] Green carnation > The accoustic verses

Message  pokemonslaughter le Mar 14 Fév - 11:31

"Mais à présent le vieux viking semble ne plus aspirer qu’à la sérénité,"


toi t'as jamais entendu Blood Red Throne Very Happy

pokemonslaughter
Novice
Novice

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 08/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[M-E 002] Green carnation > The accoustic verses Empty Re: [M-E 002] Green carnation > The accoustic verses

Message  Kaptendonc le Sam 18 Fév - 21:38

pokemonslaughter a écrit:toi t'as jamais entendu Blood Red Throne Very Happy
elephant oui bon, je disais ça juste par rapport à ce projet-là, mais c'est vrai qu'il en a un autre (BRT) qui va carrément dans la direction opposée (ce qui lui procure peut-être un certain équilibre...)
Enfin c'est bien d'avoir réagi ! rendeer
Kaptendonc
Kaptendonc
Diplomé
Diplomé

Nombre de messages : 541
Localisation : partout
Date d'inscription : 17/09/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[M-E 002] Green carnation > The accoustic verses Empty Re: [M-E 002] Green carnation > The accoustic verses

Message  maarnaden le Dim 19 Fév - 12:32

c'est marrant, j'écoute beaucoup cet "Acoustic Verses" ces derniers temps et je le préfère très largement à l'autre album que j'ai du groupe, leur premier, "Journey To The End Of The Night", que je trouve longuet et poussif... mais là, c'est vraiment agréable...
maarnaden
maarnaden
Elève
Elève

Nombre de messages : 393
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 04/08/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[M-E 002] Green carnation > The accoustic verses Empty Re: [M-E 002] Green carnation > The accoustic verses

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum