[M-E 002] Coffins > Mortuary in darkness

Aller en bas

[M-E 002] Coffins > Mortuary in darkness

Message  Kaptendonc le Ven 30 Déc - 20:12

COFFINS
“Mortuary in Darkness”

Razorback records 2005
Style: “putrid death-metal with attitude”



Le Japon ne mérite pas vraiment la désignation de “pays du soleil levant” lorsqu’on à affaire à un groupe comme COFFINS, qui joue un Metal tellement sombre qu’on doute qu’un quelconque soleil puisse encore se lever un jour sur la baie de Tokyo. Et quand je dis sombre, entendez par là: ténébreusement glauque, lourdement noirâtre, hideusement visqueux, à l’image de ces entités souterraines qu’on nomme “kapa”, des espèces de gigantesques crapauds à deux pattes qui sortent parfois des marécages pour violer les jeunes paysannes au moment du repiquage du riz dans les provinces reculées, si j’en crois les écrits de N.Bouvier, voyageur au long cours d’origine suisse et grand explorateur des croyances humaines de toutes sortes. Rameutant une collection de démons du fond des âges, un mysticisme confondant de naïveté alimente encore aujourd’hui ce qui pourrait représenter la face obscure de la société de consommation la plus hautement technologisée de notre planète, aussi ne nous étonnons pas de la ferveur avec laquelle certains groupes nippons s’évertuent à aller puiser dans le Metal occidental ce qu’ils peuvent y trouver de plus basiquement tordu pour exprimer quelque sérieux malaise existentiel et en façonner les bases glaiseuses de leur son. En l’occurence ici un Death old-school à la Autopsy associé à un Doom rampant à la Winter, le tout sauvagement rythmé façon Hellhammer et poussé à son paroxysme par une production des plus dégoûtantes. Lorsqu’on écoute cet album, on a au départ presque une impression de parodie, mais en même temps c’est tellement bien fait que ça ne donne pas trop envie de sourire ou de hausser piteusement les épaules. Même si les titres des morceaux n'indiquent pas qu’ils transpirent une essence de subtilité (“Slaughter of Gods”, “Sacrifice to Evil Spirit”, “ The Unspeakable Pain”...), leur contenu musical fait tout de même preuve d’une certaine audace dans la manière de mettre le paquet avec insistance et d’appliquer à la lettre les règles d’usage, précisément là où d’autres se contenteraient de n’y voir qu’un vague exercice d’entraînement. Ne cherchez donc pas ici d’idées nouvelles, ni d’arrangements de choc, ni de surlignage ostentatoire des sonorités qui vont plaire à tel public, surtout pas, les mecs de Coffins sont des gros-lards parfaitement butés, mais leurs travaux de plomberie sont effectués à l'ancienne, sans mettre de gants ni se préoccuper du nombre de soudures à tous les coins du tuyau, la consigne étant de faire solide et que la merde s’écoule jusqu’en bas. La voix d’Uchino, chanteur-guitariste à lunettes noires et T-shirts de St Vitus ou Massacre, emet des sons humides à résonnances de fond d’égoût qui vont bien plus loin que le simple poncif sous le joug duquel se placent généralement ce type de Death poisseux et son revival de mauvaise augure. Plus sale, plus grave, plus lent, cela ne veut pas forcément dire plus chiant, et nos trois samouraïs n’ont pas franchement l’air de vouer un culte sans bornes à l’ennui profond, au contraire, ils semblent plutôt dissimuler une jouissance maladive dans l’art de la torture à petit feu et s’en pourlècher les babines jusqu’au cortex. Alors même si par moments la sauce a des odeurs de réchauffé qui menacent de la faire virer à l’aigre-doux, on peut quand même constater que “Mortuary in Darkness” a quelque chose de paradoxalement raffraichissant, comme dans un océan de pétrole une lourde banquise dérivante.
Kaptendonc
Kaptendonc
Diplomé
Diplomé

Nombre de messages : 541
Localisation : partout
Date d'inscription : 17/09/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [M-E 002] Coffins > Mortuary in darkness

Message  carnage le Sam 31 Déc - 16:07

Je préférais quand chris moyen faisait des pochettes en N/B. Je n'ai pas trop accroché à cet album. Razorback records est spécialisé dans cette catégorie de death old school à l'héritage carcass, ainsi je ne peux que conseiller le dernier crypticus ou bien wtn.

carnage
Novice
Novice

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 19/08/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum